GraceWood Gallery    :

 

Retour/ back

 

  Edgard Degas

 

Naissance : 19 juillet 1834

Décès : 27 septembre 1917

De son vrai nom : Hilaire Germain Edgar De Gas

 

 

Artiste peinte, photographe, sculpteur et graveur.

 

Mouvement : impressionnisme

 

Degas fut influencé, par Dominique Ingre,  et Eugène Delacroix. Il eut pour mécène, Gustave Caillebotte.

Œuvres marquantes :

-       l’absinthe

-       - l’étoile

-        

Bien qu’ayant fait parti du groupe des impressionnisme, il s’en distingue notamment par un sens de l’avant-gardiste, d’ailleurs, quand il participa à la création du groupe des impressionnistes, avec Pissarro, Monet, Renoir, Manet, Morisot, Cassatt, en autres, il préféra le nom « d’intransigeants » que «  impressionnistes ».

 

Degas, était le fils d’un banquier et d’une mère créole de la Nouvelle-Orléans, Célestine, son propre grand-père était d’Haïti.

Issus d’une famille bourgeoise, assez aisée, il suit ses études d’abord au lycée Louis Legrand à Paris, puis à la faculté de droit, pour satisfaire les souhaits de son père. Entre temps, sa mère décède en 1847.

Il abandonnera finalement ses études pour se diriger vers le dessin, un art qui l’attire beaucoup plus.

Intéressé par la peinture italienne et hollandaise, il commencera sa carrière comme copiste, tout en étudiant auprès de Maitre comme Louis Lamothe, lui-même ancien élèvd’Ingre.

Ce ne sera qu’en 1855 qu’il entrera à l’école nationale supérieure des beaux-arts, alors que son père le présente auprès des plus grands collectionneurs d’art de l’époque.

Ses premiers voyages seront pour l’Italie, car son attirance pour la peinture italienne le poussera à le faire, puis de retour à Paris, il se fait installer un atelier de travail. Ses premiers travaux d’artiste peintre, sont avant tout d’ordre néo-classique, mais sa rencontre avec le groupe des impressionnistes, dans les années 1860, le feront évoluer vers un style plus avant-gardiste.

Engagé dans la guerre franco-prussienne de 1870, en compagnie de Manet, il fera un saut vers l’Angleterre, où il arrivera à vendre des toiles au marchand d’art Paul Durand-Ruel.

En 1872, il ira voir son frère, René, en Louisiane, en Amérique, où il profitera pour exécuter un tableau représentant sa famille, au travail dans un champ de coton. A son retour en France, il mènera une vie de mondain, fidèle à son éducation, et connaitra quelques uns des artistes les plus avant-gardistes, comme Mallarmé, la peintre Marie Cassatt.

Mais, sa vue baisse, durant les années 1880, ainsi préférera t’il se consacrer à la pastel, l’aquarelle ou la gouache. Il profite pour parrainer Gauguin, dont il apprécie fortement le travail.

L’année 1886, le marchand d’art Paul Durand-Reil organise une exposition consacré uniquement à Degas, aux Etats-Unis, une vingtaine de tableaux, des nues, y feront scandale.

Degas aura continuellement des soucis avec sa vue qui baisse, si bien, qu’à partir de 1890, il abandonne la peinture pour le sculpteur, ayant fait auparavant quelques expériences avec la photographique naissante ;

En 1912, ruiné, il vend son atelier pour s’installer dans un autre plus modeste, toujours à Paris.

 Pauvre et pratiquement aveugle, il mourra en 1917, entouré de ses tableaux. Il avait, dans ses dernières années, la coutume de se balader, en haillon, dans les rues de Paris, Suzanne Valadon fut l’une des dernières personnes à lui rendre visite.

 

 

Born: July 19, 1834

Death: September 27, 1917

His real name: Hilaire Germain Edgar De Gas

 

 

Artist painted, photographer, sculptor and engraver.

 

Movement: Impressionism

 

Degas was influenced by Dominique Ingre and Eugène Delacroix. He had as patron, Gustave Caillebotte.

Outstanding works:

- Absinthe

- - The star

-

Although it is part of the Impressionist group, it is distinguished in particular by a sense of avant-garde, however,  when he participated in the creation of the Impressionist group, with Pissarro, Monet, Renoir, Manet, Morisot, Cassatt, among others, he chose the name of "intransigent" that "impressionist".

 

Degas, was the son of a banker and a mother of Creole New Orleans, Celestine, his own grandfather was from Haiti.

Coming from a bourgeois family, rather easy,  he follows his studies first at Louis Legrand school in Paris, then in law school, to satisfy his father's wishes. Meanwhile, his mother died in 1847.  

He finally abandon his studies and headed for the drawing, an art that attracts many more.

Interested in Italian and Dutch painting, he begins his career as a copyist,  while studying with Master as Louis Lamothe, himself a former élèvd'Ingre.

It was only in 1855 that it will come to the National School of Fine Arts,  while his father presents with the greatest art collectors of the time.

His first trips will be to Italy  because his attraction to Italian painting push him to do it, then back to Paris, he installed a workshop. His early work as a painter,  are primarily neoclassical order, but his meeting with the Impressionist group, in the 1860s, it will evolve into a more avant-garde style.

Engaged in the Franco-Prussian war of 1870, in the company of Manet, it will jump to England, where it will arrive in selling paintings to art dealer Paul Durand-Ruel.

In 1872  he will see his brother, Rene, Louisiana, to America, where it will benefit to carry a picture of his family to work in a cotton field. On his return to France,  he will lead a worldly life, true to his education, and will know some of the most avant-garde artists like Mallarmé, the painter Mary Cassatt.

But his eyesight,  during the 1880s, and you prefer it to devote himself to pastel, watercolor or gouache. It benefits to sponsor Gauguin, whom he greatly appreciates the work.

The year 1886  the art dealer Paul Durand-Reil organizes an exhibition solely devoted to Degas, the United States, twenty paintings, nude, there will be scandal.

Degas will continually trouble with his eyesight, so that from 1890 he gave up painting to the sculptor,  having previously done some experiments with the nascent photographic;

In 1912, ruined, he sold his studio to move to a more modest, also in Paris.

 Poor and nearly blind, he died in 1917, surrounded by his paintings. He had, in his later years, the custom to walk in rags, in the streets of Paris,  Suzanne Valadon was one of the last people to visit him.

 

 Lecture / Play                               

 

 

Autre site

/ other website:

www.sirius-neeting.com

www.gracewood.one