GraceWood Gallery    :

 

Retour/ back

 

  Colette

 

De son nom complet : Sidonie Gabrielle Colette.

Naissance : 28 Janvier 1873

 

Décès : 3 aout 1954

 

Ecrivaine

 

Œuvre :

-Chéri -1920-

-Claudine à l’école-1900-

-le blé en herbe – 1923-

-Gigi -1943-

 

Cette écrivaine fut également, journaliste, comédienne et mime.

-Elle fut membre de l’académie Goncourt, en 1945, et devint présidente de cette même académie entre 1949 et 1954.

 

Epousant en 1893, le critique musical et écrivain, Henry Gauthier Villars, ce dernier l’introduit dans le milieu parisien de la littérature, où la jeune Colette fera sensation

Son mari, surnommé, Willy, dirige une maison d’édition, les Editions Gauthier Villars, pour laquelle Colette écrira son premier manuscrit.

 

Willy publiera les premiers romans de Colette, sous son propre nom. Désirant se libérer de son époux étouffant, et qui d’ailleurs, la trompe, elle travaillera comme mine, au music-hall, entre 1906 et 1912

Elle divorcera de son époux, pour entamer quelques aventures féminines, notamment avec ses partenaires de spectacles.

En 1912, sa vie prend un nouveau tournant, avec son nouvel époux, le journaliste politicien Henry de Jouvenelle, pour qui elle écrit quelques articles dans le journal, « Le matin ».

Avec lui, elle aura son unique enfant, Colette Renée de Jouvenelle.

Divorcée en 1923, elle rencontrera son troisième mari, Maurice Goudeket, vers l’année 1925, auparavant elle collaborera avec Léopold Marchand pour la mise en théâtre de certains de ses romans, et ensuite avec le compositeur Maurice Ravel, pour écrire le livret de l’œuvre musical, «  l’Enfant et le sortilège »

Maurice Goudeket, créa la maison d’édition Le Fleuron, pour publier les Œuvres complètes de Colette, alors qu’entre temps, elle devient présidente de l’académie Goncourt. Le réalisateur Yannick Bellon tournera le seul film où Colette apparaît véritablement, en jouant son propre rôle, ce en 1950.

Souffrant de polyarthrite, elle subira une certaine solitude à la fin de sa vie, ayant pour vrai compagnons, son époux, Maurice Goudeket et Jean Cocteau.

 

 

Its full name: Sidonie Gabrielle Colette.

Born: January 28, 1873

 

Death: August 3, 1954

 

Writer

 

Work:

-Chéri -1920-

-Claudine School-1900-

-the wheat grass - 1923-

-Gigi -1943-

 

This writer was also,  journalist, actress and mime.

-It Was a member of the Académie Goncourt in 1945 and became president of that academy between 1949 and 1954.

 

Marrying in 1893,  music critic and writer, Henry Gauthier Villars, the latter introduced to the Parisian milieu of literature, where the young Colette looks great

Her husband, nicknamed Willy,  runs a publishing house, Editions Gauthier Villars, for which Colette wrote his first manuscript.

 

Willy publish the first novels of Colette, under his own name.  Wishing to free itself from its oppressive husband, and besides, the tube, it will work like mine, the music hall, between 1906 and 1912

She divorced her husband,  to initiate some adventures with women, especially with its partners shows.

In 1912, his life took a new turn with her new husband,  the journalist Henry Jouvenelle politician, for whom she wrote some articles in the newspaper, "Morning."

With it, she will have her only child, Colette Renee Jouvenelle.

Divorced in 1923, she will meet her third husband, Maurice Goudeket, Circa 1925, before it will work with Leopold Marchand for the theater up some of his novels,  and then with the composer Maurice Ravel, to write the libretto of the musical work, "Children and the spell"

Maurice Goudeket, founded the publishing house Le Fleuron,  to publish the complete works of Colette, while between times, she became president of the Académie Goncourt.  The director Yannick Bellon turn the only film where Colette genuinely appears, playing its own role, in 1950.

Suffering from arthritis,  it will suffer a certain solitude at the end of his life, whose true companions, her husband, Maurice Goudeket and Jean Cocteau.

 

Lecture// play                                                                                   

 

 

Autre site

/ other website:

www.sirius-neeting.com

www.gracewood.one